Vente-a-réméré

Sauver son bien grâce à la vente à réméré

Habituellement, lorsqu’un particulier est au bord du surendettement, son premier réflexe est de faire jouer l’hypothèque de son bien immobilier pour pouvoir s’en sortir. Cependant, cela risque alors de le mettre à la rue, sans un foyer où se réfugier. Ce n’est pourtant pas l’option à privilégier. En effet, il existe d’autres solutions permettant de mettre un peu d’ordre dans ses finances et ainsi se prémunir d’une éventuelle saisie. La vente à réméré en fait notamment partie.

Vente avec faculté de rachat

Le principe de vente à réméré est assez vieux et permettait déjà de se sortir d’une dette des siècles auparavant. Évidemment, le concept s’est aujourd’hui beaucoup modernisé et s’est formalisé grâce à un cadre légal clair.

L’opération consiste en fait à mettre son bien, qui peut être une maison ou un appartement, en vente. L’acquéreur et le propriétaire doivent ensuite convenir à un arrangement incluant alors une clause spéciale. Cette dernière autorise ainsi le vendeur à reprendre l’actif à condition de rembourser la somme qui lui a été donnée au moment de l’achat.

Un contrat de vente à réméré devrait courir sur une durée maximale de 60 mois. Dans quelques cas exceptionnels, ce délai peut doubler. Ce type d’opération peut répondre aux besoins de plusieurs profils de particulier.

À qui s’adresse ce dispositif ?

La vente avec faculté de rachat est surtout pertinente pour les personnes en difficulté financière alors qu’il leur reste un prêt à rembourser. C’est un bon moyen pour elles de récolter assez de fonds pour pouvoir s’acquitter des mensualités en retard et celles qui restent. L’inclusion d’une clause de rachat à activer après quelques années donne ainsi du temps pour stabiliser ses finances et retrouver une meilleure capacité d’emprunt.

D’un autre côté, selon plusieurs avis sur le réméré immobilier, il s’agit d’un mode de placement particulièrement intéressant. En effet, les investisseurs auront l’occasion d’acquérir un actif à prix décoté. Ils recevront en plus des indemnités d’occupation que le propriétaire initial devra obligatoirement verser.

Comment se passe une vente à réméré ?

Plusieurs étapes sont néanmoins à compléter pour rendre la transaction effective. Tout d’abord, c’est un expert indépendant qui réalise l’estimation de la valeur du bien. Le prix représentera alors 75 % de celle-ci. Par la suite, il faudra trouver un acheteur qui accepte un contrat de vente à réméré. Lorsque les deux parties conviennent à un accord, l’opération doit être conclue sous l’égide d’un notaire qui réclamera aussi un dépôt de garantie pris sur le montant de la vente.

Bref, la vente à réméré est donc un bon moyen de préserver son patrimoine en le confiant temporairement à un tiers, en échange d’une certaine somme. Cela permet de récupérer de la liquidité pour s’acquitter de ses dettes et aussi se reconstruire financièrement pour pouvoir profiter de son droit de rachat.

Posts created 14

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut