Propriétaires Airbnb : Impact de la réduction fiscale ne va pas vous plaire

Propriétaires Airbnb : L’impact de la réduction fiscale ne va pas vous plaire !

Les abattements fiscaux pour les Airbnb ont été revus à la baisse, une loi est à la cause de ces réductions « la loi transparantine ». L’objectif principal de cette réforme est de remettre un équilibre du marché locatif. Une première lecture a été effectuée par l’Assemblée nationale le 29 janvier 2024.

Les conséquences de ces changements

La vision globale du gouvernement est d’instaurer une équité pour les loueurs de logements à courte durée. Encadrer les bailleurs est donc une priorité pour l’État étant donné qu’une inégalité des contributions fiscales est actuellement observée dans le pays.

Cependant, cela a pour conséquence d’impacter directement la finance des propriétaires de bien destinée aux plateformes Airbnb. En effet, les charges liées aux impositions augmenteront d’une manière considérable pour ces derniers et il se peut que plusieurs logements en Airbnb disparaissent au courant de cette année.

D’autre part, ces changements ont également pour mission d’inciter les propriétaires à contracter des baux à plus longue durée pour diminuer les pénuries des logements destinés à la location alors qu’actuellement l’offre n’arrive pas à suivre la demande.

Lire aussi :  Immobilier et IFI : changements importants pour les propriétés détenues via des sociétés

Les évènements en 2024

La France accueillera les Jeux olympiques cette année, de ce fait plusieurs logements à court terme devraient être disponibles sur le marché.

L’on peut remarquer ainsi plusieurs propriétaires qui contractent des baux civils en ce début d’année pour avoir la possibilité de récupérer leurs biens pendant la période des jeux. En faisant cela, ils pourraient obtenir des gains immenses et augmenter leurs chiffres d’affaires grâce à l’augmentation des prix due à la forte demande à ce moment de l’année.

De ce fait, c’est peut-être également pour protéger les citoyens que le gouvernement prévoit d’instaurer cette loi en dépit des bailleurs qui souhaiteraient profiter de ces évènements. Toutefois, il est à noter que la durée de ces jeux ne sera pas sur une longue durée, mais cette réforme perdurera dans le temps et causera surement des difficultés pour ceux qui ont investi dans les Airbnb.

De plus, ces derniers viennent également de subir les conséquences des crises de ces précédentes années. Plus particulièrement lors de la crise sanitaire Covid les logements n’ont pas pu être loués pendant plusieurs mois à cause des manques de flux de personne ayant voyagé en tant que touriste dans le pays.

Lire aussi :  Marché de l'immobilier : Voici pourquoi c'est le moment idéal pour investir ?

Ce qu’il faut savoir en termes de chiffres

Si auparavant le taux d’abattement fiscal était de 71%, après la validation de cette loi il serait à 30%. Soit une augmentation de 41% des contributions à payer pour les propriétaires.

Il est important de savoir que cette imposition n’est effective que lorsqu’un individu louant des biens meublés dépasse les 72 600 euros. La situation future sera assez lourde à supporter pour ces loueurs avec ces augmentations sans cesse des contributions à payer.

La Passion du Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *