La France dans la tourmente économique depuis cinq ans, est-ce le début de la fin ?

La France dans la tourmente économique depuis cinq ans, est-ce le début de la fin ?

La situation économique française est assez délicate. Le pays rencontre certaines difficultés depuis maintenant cinq ans. L’an dernier, la France a encore atteint un montant colossal de déficit commercial. Cela est engendré par divers facteurs importants, notamment les séquelles de la crise du Covid, la guerre et le déficit des biens manufacturés localement.

Un aperçu de l’ampleur du déficit commercial français

En ce qui concerne la balance commerciale française, il faut dire que les années, surtout les 5 dernières, se suivent et se ressemblent. Pour 2023, le déficit commercial français sur les biens a atteint près de 100 milliards d’euros.

Après l’année 2022 qui a battu le record avec un déficit de 164 milliards d’euros, celui de l’an passé est le deuxième le plus élevé de l’histoire. Il est vrai que celui de 2022 reste imbattable, toutefois, les chiffres de l’année passée reste encore largement au-dessus de ce que les autorités souhaiteraient. Ce qui fait que les comptes extérieurs de l’Hexagone se trouvent toujours dans le rouge.

Lire aussi :  Assurance vie : Le top 5 des fonds à ne pas manquer !

Les principales causes de ce déficit

Les crises entraînent généralement des chamboulements importants et c’est souvent la période où un système entre en mutation ou s’effondre. Par exemple, les conséquences de la crise du Covid sur les prix de l’énergie sont assez importantes.

Actuellement, il faut savoir qu’ils ne sont toujours pas revenus à leur niveau d’avant cette crise. En 2022, ils ont encore explosé à cause de la guerre en Ukraine. De plus, à cause de cette hausse des prix de l’énergie, de nombreuses centrales tricolores étaient à l’arrêt cette année-là.

Cette balance s’est amélioré l’an passé avec la baisse du prix du pétrole. Ainsi et avec le redémarrage des centrales nucléaires, cela a donné du répit aux statistiques françaises en 2023. En plus du retour à la normale des exportations d’électricité, le recul du déficit commercial cette année fut aussi possible grâce au retour des exportations de biens intermédiaires.

Lire aussi :  Prévisions de hausse du CAC 40 en anticipation des chiffres de l'inflation américaine

Les solutions mises en place pour y faire face

Pour dynamiser les exportations françaises, le gouvernement reste mobilisé et pousse les entreprises vers l’internationalisation. En effet, les expéditions de marchandises françaises peuvent devenir un facteur clé pour inverser la tendance.

Toutefois, cela nécessite d’importants investissements concernant notamment les capacités de production dans le pays. Sans oublier qu’il est plus qu’important de se projeter plus massivement à l’international.

Pour venir en aide aux entreprises, le gouvernement propose une aide à l’embauche, un accompagnement personnalisé, mais aussi une simplification de certaines règles administratives. Avec ce genre de solution, le gouvernement prévoit d’atteindre un taux important d’entreprises exportatrices à l’horizon 2030.

Chaque acteur espère que l’implantation à l’étranger et la réindustrialisation porteront leur fruit d’ici quelques années. Toutefois, selon l’avis des spécialistes, en attendant un résultat probant, mais surtout une meilleure compétitivité des exportateurs, cette année encore ce déficit restera assez important.

La Passion du Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *