Hausse des salaires supérieure à l'inflation en France, pourquoi c'est faux ...

Hausse des salaires supérieure à l’inflation en France, pourquoi c’est faux …

L’idée selon laquelle les salaires augmentent plus rapidement que le taux d’inflation en France est un sujet souvent abordé, mais une analyse plus approfondie révèle une image plus nuancée.

En 2023, les données révèlent une augmentation générale des salaires, mais cette tendance ne se traduit pas uniformément à travers le SHBOE et le SMB. En effet, la hausse des salaires supérieurs à l’inflation n’a pas touché toutes les catégories socioprofessionnelles.

L’augmentation globale des salaires pour l’année 2023

En 2023, les données de la Direction de la recherche du ministère du Travail (Dares) indiquent que la croissance des salaires a surpassé l’augmentation des prix. Les salaires ont augmenté à un rythme plus rapide que l’inflation, avec une augmentation annuelle des prix à la consommation de 3,6 % pour l’ensemble des ménages, hors tabac, confronté au 4,1 % du salaire horaire de base des ouvriers et employés et le salaire mensuel de base avec l’augmentation annuelle des prix de 3,8 %.

Lire aussi :  Prévisions de hausse du CAC 40 en anticipation des chiffres de l'inflation américaine

Cette hausse a été particulièrement bénéfique pour les salariés non cadres. Une tendance qui s’est très vite accélérée au quatrième trimestre. Le salaire horaire de base des ouvriers et employés a enregistré une augmentation de pouvoir d’achat de 0,5 %, tandis que celle du salaire mensuel de base a été de 0,2 %.

L’augmentation sur le SHBOE est différente de celui du SMB

On constate des légères différences entre les salaires horaires bruts des ouvriers et employés (SHBOE) et les salaires mensuels bruts (SMB). D’après les données de la Dares, le SHBOE dans les entreprises privées de plus de 10 salariés, à l’exclusion de l’agriculture, des particuliers employeurs et des activités extraterritoriales, a augmenté de 0,4 % au quatrième trimestre 2023. Cette augmentation est uniforme dans divers secteurs, avec une hausse de 0,4 % dans le tertiaire et de 0,3 % dans l’industrie et la construction.

En revanche, l’indice du SMB a connu une croissance légèrement moins dynamique. La hausse de 0,3 % est enregistrée au quatrième trimestre avec 0,3 % dans l’industrie et le secteur tertiaire, puis 0,2 % dans la construction.

Lire aussi :  Révolution bancaire : Trois géants de la banque sur le point de disparaître en France !

La hausse des salaires supérieurs à l’inflation n’a pas touché toutes les catégories socioprofessionnelles

Si certains secteurs ont connu des augmentations significatives, d’autres ont enregistré des augmentations moins prononcées, voire stagnantes. Selon les données de l’Insee pour le dernier trimestre, on observe une augmentation du salaire mensuel de base de 4,3 % pour les ouvriers, de 3,9 % pour les employés, de 3,7 % pour les professions intermédiaires et de 3,3 % pour les cadres.

En comparaison avec le taux d’inflation de 3,6 %, cela se traduit par un gain de pouvoir d’achat de 0,7 % pour les ouvriers, de 0,3 % pour les employés, de 0,1 % pour les professions intermédiaires et une perte de pouvoir d’achat de 0,3 % pour les cadres.

Les disparités salariales face à l’inflation : une réalité complexe

En 2023, la France a observé une hausse des salaires surpassant l’inflation, bénéficiant principalement aux ouvriers et employés, tandis que les cadres et certaines professions intermédiaires ont vu leur pouvoir d’achat stagner ou diminuer.

Lire aussi :  Le Plan d’Epargne Avenir Climat (PEAC) pour soutenir la transition écologique

Malgré une augmentation générale des revenus, des disparités significatives persistent entre les catégories socioprofessionnelles, soulignant les défis de garantir une croissance salariale équitable face à l’évolution des prix et la nécessité pour les travailleurs de négocier efficacement leurs salaires.

La Passion du Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *