Crise du logement et pénurie de biens les loyers flambent !

Crise du logement et pénurie de biens : les loyers flambent !

Actuellement, ce ne sont pas seulement au niveau des ventes et des achats que l’immobilier subit des difficultés. Le marché locatif est également en crise et cela s’accentue de plus en plus avec une flambé fulgurante des loyers. De ce fait, pour rendre les biens accessibles aux citoyens, une solution est assez évidente : la diminution des prix de ces logements.

L’évolution des prix depuis 2021

Beaucoup d’acteurs de ce secteur espérait une stabilité constante du marché immobilier. Cependant, il n’en est rien après les crises qui se sont succédées en France. Aucun des secteurs d’activités n’a été épargné que ce soit la promotion, le courtage ou la gestion.

Ceci est le fruit des augmentations des taux directeurs de la BCE qui a contraint les établissements bancaires à également mettre en hausse les taux des emprunts. D’un autre côté, les augmentations de prix en général ont conduit à la perte de la possibilité d’achat d’une grande partie de la population. L’ensemble de ces situations ont mené à la chute de beaucoup d’investissements dans la pierre.

Lire aussi :  Le mandat de protection future : un contrat sur-mesure pour les séniors ?

En 2021,on a enregistré des élévations des prix des biens en location due à la forte demande. Cette tendance tend aujourd’hui à revenir au vu de la situation actuelle. En effet, les loyers peuvent aujourd’hui atteindre des niveaux exorbitants.

Les restrictions écologiques

Le manque de biens immobiliers en location vient également des nouvelles lois liées à l’énergie. En effet, les normes écologiques ayant durci, les propriétés qui ne répondent plus à ces évolutions ne peuvent plus être mises sur le marché locatif. De quoi rayer de la liste un grand nombres de logements.

Cependant, pour effectuer les travaux nécessaires pour qu’une maison ou un appartement soit valide, il faut des fonds monétaires. Pourtant, les taux d’emprunt en hausse et le durcissement de la validation des prêts auprès des banques conduisent à un manque de capacité financière des propriétaires souhaitant rénover leurs biens.

De ce fait, le contexte actuel a conduit à la porte de sortie plusieurs appartements et maisons qui devraient encore être sur le marché. Toutefois, de son côté l’État fait de son mieux pour alléger les coûts liés aux travaux dans l’objectif est d’améliorer la valeur énergétique d’une propriété.

Lire aussi :  La taxe foncière affecte davantage les foyers à faible patrimoine immobilier

Que faire en 2024 ?

La situation actuelle n’est vraiment pas bonne pour les offres locatives, étant donné qu’on a la fois une augmentation des prix de location, mais également une diminution des biens disponibles sur le marché. Une fois que la majorité des biens seront loués à la valeur actuelle, la demande sera de nouveau en hausse et pourrait conduire à de nouvelles élévations des prix.

De ce fait, il faudrait que plus de propriétés puissent revenir dans le marché locatif en faisant les travaux nécessaires pour éviter que cet évènement se produise.

La Passion du Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *