Comment les baisses de SCPI bouleversent le crowdfunding immobilier

Comment les baisses de SCPI bouleversent le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier, ou financement participatif dans le secteur de l’immobilier, a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Cette forme d’investissement attire de plus en plus d’investisseurs grâce à sa promesse de rendements élevés. Mais est-ce toujours un choix judicieux ?

Dans cet article, nous allons explorer les avantages et les inconvénients du crowdfunding immobilier pour vous aider à prendre une décision éclairée. Nous aborderons également les risques associés et comment les atténuer. Que vous soyez un investisseur aguerri ou un novice dans le domaine, ce guide vous fournira des informations précieuses sur cette tendance d’investissement en plein essor.

Le financement participatif immobilier : une évolution parallèle au marché

Le crowdfunding immobilier, un mécanisme de financement qui permet aux investisseurs de soutenir des projets de construction en partenariat avec des promoteurs via des plateformes spécialisées, a évolué en tandem avec les tendances générales du marché immobilier.

Upstone, un acteur clé dans ce domaine, observe que si le premier semestre a maintenu une dynamique de collecte solide, prolongeant la tendance de 2022, le second semestre a été plus sombre. C’est durant cette période que les annonces concernant les baisses de la valeur des parts de SCPI ont commencé à affecter l’optimisme des investisseurs.

Lire aussi :  Seul l'immobilier de luxe a échappé à la crise, voici les raisons !

Chiffres clés du crowdfunding immobilier en 2023 : une baisse significative

D’après le dernier baromètre d’Hello Crowdfunding, qui compile les données de la majorité des plateformes, l’année 2023 a vu le financement de 974 projets immobiliers par crowdfunding, contre 1.293 l’année précédente.

La collecte totale a quant à elle chuté sous le seuil du milliard d’euros, après deux années consécutives au-delà de ce montant, marquant une diminution de 30% sur un an. Le taux de rendement moyen est resté stable autour de 10%, mais le taux de retard de remboursement a doublé pour atteindre 24%.

Les risques du crowdfunding immobilier : une menace pour son attractivité ?

La dépréciation des parts de SCPI a semé le doute chez les investisseurs, tandis que le taux de retard de remboursement s’est envolé à 24%, doublant par rapport aux années précédentes. Ces facteurs ont-ils entamé l’attrait du crowdfunding immobilier ?

Malgré ces risques, le rendement moyen reste attrayant à 10%. Cependant, la prudence est de mise et il est essentiel pour les investisseurs de bien comprendre les enjeux avant de se lancer dans ce type d’investissement.

Lire aussi :  Révolution dans l’Immobilier : Des conditions de crédit imbattables pour les emprunteurs !

La Passion du Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *