Ces 10 villes françaises sont les pires pour trouver un logement en location

Ces 10 villes françaises sont les pires pour trouver un logement en location

Le marché de la location immobilière continue vers une certaine descente au fur et à mesure que le temps passe. Les complications augmentent et les logements à offrir aux nombreux demandeurs sont trop limités.

De ce fait trouver un hébergement à louer dans toute la France est une tâche compliquée à l’heure actuelle et la situation ne semble pas s’améliorer d’ici peu.

Les logements locatifs en 2024

Le marché locatif a toujours eu ce même problème depuis quelques années. En effet, le nombre de logements disponibles à la location est nettement inférieur à la demande dans l’ensemble du pays. À cela s’ajoute les crises de ce secteur qui ont freiné la construction et la promotion immobilière lors de ces trois dernières années.

Et pour enfoncer le clou, les normes énergétiques de plus en plus strictes ont fait en sorte que plusieurs habitations destinées à la location ont été contraintes à sortir du marché, car elles ne sont plus éligibles. Ces biens mal notés sur leurs performances énergétiques ont l’obligation de les rénover afin de pouvoir être loués de nouveau.

Lire aussi :  Guide ultime pour transformer les placards de votre cuisine

Le mélange de ces conditions a mené à une situation désastreuse pour la France, car le pays a du mal à loger ces citoyens à l’heure actuelle. Ce n’est pas vraiment nouveau, mais après les évènements néfastes de ces dernières années, la tâche sera plus compliquée.

En effet, les taux de crédit immobilier sont encore très élevés pour contracter un prêt pour les promoteurs. Pourtant construire est la solution la plus propice pour résoudre les problèmes de logement actuel.

Que fait le gouvernement ?

Ayant pris conscience des difficultés du moment, l’État prend des mesures pour accompagner la population dans cette crise d’habitation. En effet, dans un premier lieu, ils ont revu les formules de calcul des performances énergétiques. Ceci permettra de remettre dans le marché locatif près de 100 000 logements qui ont été injustement classés dans les mauvaises catégories de par leurs petites superficies.

Par la suite, une discussion a été menée entre le gouvernement et les banques pour faciliter les crédits immobiliers. Si les banques réduisent leurs taux, les investisseurs seront plus propices à se lancer dans de nouvelle construction. Un pas vers l’avant est donc a effectué des deux côtés des acteurs (banque et promoteur) pour sortir de cette pénurie qui dure depuis trop longtemps.

Lire aussi :  Tout savoir sur le préavis de départ d'une location : votre guide ultime

Les villes les plus touchées

C’est en Métropole que l’on subit le plus ce manque de biens immobiliers destinés à la location. En tête de classement, l’on retrouve Rennes, suivi de la ville de Lyon et par la suite Annecy. Paris ne se trouve qu’à la quatrième position malgré le prix élevé de la location dans la capitale.

Après Paris, il y a la ville de Bordeaux, Angers, Lille, Montpellier, Strasbourg et pour finir ce top dix c’est Caen qui vient clôturer ce classement.

La Passion du Patrimoine est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *